Menu de navigation

Maison d'écrivains (le Blog)

Attention fragile !

Mis en ligne par

L’intérêt de l’enfant – Ian Mc Ewan – Editions Gallimard

Ça trace comme on dit, ça file, et pas forcément droit… Prenez une magistrate,  droite dans ses bottes de juge aux affaires familiales, plongez là dans une séparation intra-muros, plus précisément posez-là entre une méridienne – la sienne – et une chambre à coucher, celle de son couple, qui n’est plus la leur, car notre magistrate s’interroge : sont-ils toujours un couple ?

Lire la suite

Le boudin de Cajarc avec plein de moutarde…

Mis en ligne par

Marie Van Moere
lors de sa résidence d’écriture à la maison De Pure Fiction

J’aime : Arriver, rencontrer, partager, la belle, le bureau en lave émaillée, la vue sur les bosquets de chênes et le plateau du Quercy, la couleuvre dans le mur de pierres sèches, les deux grosses boules lumineuses la nuit, les films et les livres sur le cinéma (la biographie de Clint Eastwood, l’essai sur Kubrick), les westerns, le bourguignon de Cajarc (avec plein de pâtes),

Lire la suite

Là où je me pense…

Mis en ligne par

Les mains gamines – Emmanuelle Pagano – Editions POL

« Je prendrai ses épaules pour une terre au crépuscule, à coucher toute ma patience malmenée dessus. » Une seule phrase dans tout le livre pour dire le plaisir trouvé. Ensuite c’en est fini.

Quatre voix de femmes se succèdent pour tenter de raconter ce qui a été tu pendant vingt-cinq ans.

Lire la suite

A livre ouvert avec Emmanuelle Pagano

Mis en ligne par

Une poignée de livres et Emmanuelle Pagano a fait entendre une voix. En résidence cet hiver à la maison De Pure Fiction, elle y écrivait – après un premier tome Ligne et fils – le deuxième opus de sa Trilogie des rives.

Lire la suite

L’amour est un sarment, l’amour est fragment…

Mis en ligne par

Nouons-nous – Emmanuelle Pagano – Editions POL

« J’ai tellement envie d’elle, parfois, que mes jambes tremblent. Comme si je venais de naître d’une biche et que j’essayais de me lever. » Il y a là des fragments. Des fragments de quoi ? De vies secrètes, pleines de minuscules qui nous enserrent et que rien ne pourra dénouer, sauf à les reconnaître.

Lire la suite