Menu de navigation

Maison d'écrivains (le Blog)

Orage et coup de foudre…

Mis en ligne par

Léa Lescure
lors de sa résidence d’écriture à la maison De Pure Fiction

 

Il y a eu un orage hier soir, ici face aux fenêtres de la maison De Pure Fiction. Un bel orage plein de spasmes de foudre dessinant un collier aux nuages en bord de trombes, ou picotant la terre entre les arbres vert sombre. Par jeu de persistance rétinienne, chacun des éclairs offrait après eux leur négatif violacé tirant sur le rose, en raison sans doute des dernières lumières du soleil finissant.

Lire la suite

Seule sous le ciel profond…

Mis en ligne par

Léa Lescure
lors de sa résidence d’écriture à la maison De Pure Fiction

Quel plaisir, après bientôt deux mois ici parmi les arbres et sous le ciel profond, seule face au document Word qui deviendra un roman, de se livrer à l’opération jubilatoire du bilan où rien ne correspond – à quelques jours de mon retour à la vie citadine – à ce que j’avais imaginé vivre en la quittant en mars.

Lire la suite

Tentative de description…

Mis en ligne par

Sophie Divry
lors de sa résidence d’écriture à la maison De Pure Fiction

Le causse est très bien exposé au soleil. Pour l’heure, il y en a peu. Je suis sur ce grand plateau surplombant le Lot, parsemé d’arbres de taille moyenne, en majorité des chênes, sans feuilles en cet hiver.

Lire la suite

Sur le causse, les murets blancs comme de vieux os…

Mis en ligne par

Aline Kiner
lors de sa résidence d’écriture à la maison De Pure Fiction

Même si j’en ai fréquenté qui lui ressemblent, je ne connais pas ce paysage. Dès le soir de mon arrivée, je l’explore. Comme un chat, à pas précautionneux, les pupilles resserrées par le soleil, les narines frémissantes. Je cherche un signe.

Lire la suite

A la maison De Pure Fiction, en plein roman…

Mis en ligne par

Louise Desbrusses
lors de sa résidence d’écriture à la maison De Pure Fiction

 

Dans les livres trouvés au hasard des bibliothèques toujours une phrase semble avoir été écrite pour me rencontrer au moment nécessaire ; phrase aussi que je peux m’épargner d’écrire : puisque c’est fait.

Lire la suite