Menu de navigation

Maison d'écrivains (le Blog)

Je cherche un signe…

Mis en ligne par

Aline Kiner
lors de sa résidence d’écriture à la maison De Pure Fiction

Je cherche un signe. Chaque lieu où j’ai écrit a le sien. La Drôme m’a offert les ceps tourmentés de ses vignes. Les Cévennes, le ballet des rapaces au–dessus d’une combe embrumée. La Lorraine, cette forêt qui est à jamais mienne, où la lumière palpite telle une âme entre les troncs des arbres. Silence.

Lire la suite

Sombre et doté d’un nez élégant, qui suis-je ?

Mis en ligne par

James Salter
Chaque jour est un festin
Editions de La Martinière

Cahors, capitale du Quercy, est une belle ville bordée sur trois côtés par une rivière. Comme beaucoup de villes du sud de la France, elle était célèbre à l’époque gallo-romaine.

Lire la suite

Cet éblouissement fatal…

Mis en ligne par

Jens Christian Grondahl – Virginia – Editions de l’Olivier

« Nous appartenions à un épisode lointain de notre jeunesse, sans lien avec la vie que nous allions mener. » Il suffit d’un instant pour qu’une vie trépasse. Oh, elle continuera mais sans jamais pouvoir être ce qu’elle aurait voulu devenir. Deux adolescents dans une maison de vacances.

Lire la suite

Ce pouvoir de la fiction et son emprise…

Mis en ligne par

Ian Mc Ewan – Expiation – Editions Gallimard

« Elle faisait partie de ces enfants possédés du désir de voir le monde à leur exacte convenance. » En une seule phrase Ian Mc Ewan nous dit tout de son héroïne la jeune Briony. Au point, la chère Briony d’en devenir aveugle et d’être à l’origine d’un de ces drames de l’enfance qui vous hante la vie entière, trois vies plus exactement dont il s’agit ici.

Lire la suite

A livre ouvert avec Célia Houdart

Mis en ligne par

Le Scribe est paru chez P.O.L au printemps dernier, sale saison pour les livres. Lors de sa résidence à la maison De Pure Fiction, Célia Houdart écrivait « Les auteurs que j’aime réussissent à me faire comme toucher du doigt les objets, voir des couleurs ou des textures, qui donnent de la chair à ma propre vie.  » Exactement ce que l’on ressent à la lire.

Lire la suite