Menu de navigation

Maison d'écrivains (le Blog)

L’amour se mesure à ce que l’on sacrifierait pour lui…

Mis en ligne par

Le rouge et le noir
Stendhal – Editions la Pléiade

Si on comprend à le relire le pouvoir de ce roman à défier le temps, on ne s’explique pas sa perfection, peut-être unique en son genre. Une exploration si troublante, si intelligente du sentiment amoureux, les strates qui le composent, sa versatilité et ses emportements, l’évidence et son évidement. Bien plus encore que le saisir, elle l’exalte et l’explose; quel vertige c’est, qui nous éclaire.

Lire la suite

L’espion qui venait des Cornouailles…

Mis en ligne par

Une vérité si délicate
John le Carré – Editions Point Seuil

Avant même que l’on entre dans sa nouvelle aventure, John le Carré donne le ton en citant Oscar Wilde « Quand on dit la vérité, on est sûr, tôt ou tard, d’être découvert. » On se souviendra de La constance du jardinier et de Justin son héros tragique, un valeureux comme les affectionne le Carré et ses lecteurs.

Lire la suite

Dans les tripes d’un écrivain…

Mis en ligne par

Un voyage à Berlin
Hugo Hamilton – Editions Phébus

« Je suis convaincu que la tristesse devrait nous être enseignée. » C’est parce que l’on a tant aimé Chimères le roman de l’irlandaise Nuala O’Faolain que l’on ouvre ce livre. Hugo Hamilton, écrivain sensible, et proche de l’auteure irlandaise nous la donne à lire ici en composant un patchwork réussi fait de leurs allégresses et désenchantements respectifs.

Lire la suite

Dévouée, zélée, dangereuse…

Mis en ligne par

Au commencement était la vie
Joyce Carol Oates – Editions Folio

On n’en a jamais finit avec Joyce Carol Oates. Ce bref récit d’une vie cramée réussit, d’une écriture virtuose, à nous livrer la rage, la détresse et l’espoir d’une, qui par quelque bout qu’on la prenne n’est que blessures. Kathleen Hennessy, grasse, les yeux louches, les seins comme des outres, une toute jeune fille au début de cette histoire, une toute jeune femme à la fin, à sa fin.

Lire la suite

La littérature a de l’estomac…

Mis en ligne par

A votre santé Monsieur Parpot !
Alain Monnier- Editions Flammarion

Longue vie à Parpot et son estomac manquant dans ces nouvelles tribulations d’un héros ordinaire et attachant comme la littérature en produit peu. Alors que les éditions J’ai Lu ont l’heureuse idée de ressortir en poche en un seul volume les trois premières aventures de Parpot, on retrouve notre héros en cancéreux, dans l’attente d’une rémission incertaine, ce qui n’empêche qu’il soit toujours un acharné de l’épître. S’il n’est pas maître de sa vie, Parpot est maître en correspondance.

Lire la suite