Menu de navigation

Maison d'écrivains (le Blog)

Féminin plurielles et masculin singulier…

Mis en ligne par

Daniel Deronda – George Eliot – Editions Folio

Nous flattons notre imagination en rêvant de tissages nouveaux, mais pendant ce temps notre vie est sur le métier, où la passion active s’emploie à manoeuvrer la navette pour donner à nos actions le motif habituel.

Lire la suite

Nager, une volupté majeure…

Mis en ligne par

Chantal Thomas – Souvenirs de la marée basse – Editions du Seuil

Tout commence ou presque à Versailles, hier et aujourd’hui, car tout est ainsi dans ce livre, tant le passé est affaire de présent.

Lire la suite

L’irréparable a un prénom…

Mis en ligne par

Richard WagameseLes étoiles s’éteignent à l’aube – Editions Zoé

Un prénom féminin, Angie, que l’on attend pendant tout le livre et lorsqu’il apparait au détour d’une page ce prénom, il charrie une émotion que nombre des chapitres précédents ont soulevé tant ce roman est un joyau rare.

Lire la suite

Son roman familial…

Mis en ligne par

Per Petterson – Paris-Brest – Editions Minuit

« On dirait que dans la Marine, on recrute les officiers selon le format de leur squelette, ou bien qu’un certain type d’exercices physiques, ou bien un certain régime alimentaire, a fini par sculpter leur corps de cette même taille longiligne et curieusement aviaire,

Lire la suite

C’est à moi de décider si j’ai mal…

Mis en ligne par

Per Petterson – Pas facile de voler les chevaux – Editions Gallimard

Un père va dire à son fils de quinze ans « C’est à toi de décider si tu as mal. » Et d’une certaine façon ces mots vont décider de la vie du jeune garçon. Quand le livre commence cinquante ans ont passé. L’ancien adolescent a depuis perdu sa pureté et la force qu’elle donne.

Lire la suite
Page 1 sur 26123451020Fin »