Menu de navigation

Maison d'écrivains (le Blog)

L’amour qui prend tout ou qui perd tout…

Mis en ligne par

Le quatuor d’Alexandrie
Lawrence Durrell- Editions La Pochothèque

On recule devant l’exercice, écrire sur un pareil roman ! S’il en est un autre, le voilà Le livre de sable. Cette poussière abrasive qui envahit le ciel alexandrin, écume d’une mer magnétique et portée par un tourbillon de vents, elle les embrase Justine, Balthasar, Mountolive et Clea.

Lire la suite

L’âme, la grande affaire…

Mis en ligne par

Les Misérables
Victor Hugo – Editions La Pléiade

Après avoir lu Les Misérables, on ne laissera plus jamais quiconque esquisser ne serait-ce qu’une moue à l’évocation d’Hugo, immense écrivain. On ferraillera s’il le faut avec tous ceux qui vous répondent Flaubert quand on a le mauvais goût selon eux d’admirer la prose Hugolienne.

Lire la suite

L’amour se mesure à ce que l’on sacrifierait pour lui…

Mis en ligne par

Le rouge et le noir
Stendhal – Editions la Pléiade

Si on comprend à le relire le pouvoir de ce roman à défier le temps, on ne s’explique pas sa perfection, peut-être unique en son genre. Une exploration si troublante, si intelligente du sentiment amoureux, les strates qui le composent, sa versatilité et ses emportements, l’évidence et son évidement. Bien plus encore que le saisir, elle l’exalte et l’explose; quel vertige c’est, qui nous éclaire.

Lire la suite

L’espion qui venait des Cornouailles…

Mis en ligne par

Une vérité si délicate
John le Carré – Editions Point Seuil

Avant même que l’on entre dans sa nouvelle aventure, John le Carré donne le ton en citant Oscar Wilde « Quand on dit la vérité, on est sûr, tôt ou tard, d’être découvert. » On se souviendra de La constance du jardinier et de Justin son héros tragique, un valeureux comme les affectionne le Carré et ses lecteurs.

Lire la suite

Dans les tripes d’un écrivain…

Mis en ligne par

Un voyage à Berlin
Hugo Hamilton – Editions Phébus

« Je suis convaincu que la tristesse devrait nous être enseignée. » C’est parce que l’on a tant aimé Chimères le roman de l’irlandaise Nuala O’Faolain que l’on ouvre ce livre. Hugo Hamilton, écrivain sensible, et proche de l’auteure irlandaise nous la donne à lire ici en composant un patchwork réussi fait de leurs allégresses et désenchantements respectifs.

Lire la suite
Page 10 sur 26« Début8910111220Fin »