Menu de navigation

Maison d'écrivains (le Blog)

J’ai un coeur compatible en attente…

Mis en ligne par

 Réparer les vivants
Maylis de Kerangal- Editions Verticales

C’est somme toute assez rare, une urgence à lire ce livre là et pas un autre. Le roman de Maylis de Kerangal a déboulé sur les tables des libraires, dans les médias, il est en tête des ventes, primé, adoubé et pour une fois, rien d’usurpé là-dedans, la puissance de ces pages ne fait aucun doute. On lit la première phrase et nous voilà parti pour vingt-quatre heures – et tellement plus –

Lire la suite

Le blasphème par la voie de la littérature…

Mis en ligne par

Les œuvres de miséricorde – Mathieu Riboulet – Editions Verdier

Un livre dont la lecture ne peut laisser indifférent, un texte d’une puissance inouïe, qui mêle histoire, peinture et sexualité, et qui est avant tout un livre incarné, charnel tout en étant érudit.
Beaucoup a déjà été écrit sur ce texte si beau, si puissant et pourtant, tenter de dire encore tout ce qu’il contient en évoquant la « main » chère à son auteur, me semble une autre façon de lui rendre hommage.

Lire la suite

Dire la beauté et la souillure…

Mis en ligne par

 Un territoire
Angélique Villeneuve – Editions Phébus

Disons le tout net, avec Un territoire, on est en terrain littéraire comme rarement aujourd’hui. Pour raconter ce destin d’une femme au prime abord maudite, l’auteure trouve les mots dont on se dit les lisant, à la fois impressionnée et ravie, qu’il ne pouvait y en avoir un autre; pas un plus juste pour dire la beauté et la souillure.

Lire la suite

Une découverte, un trésor…

Mis en ligne par

Paradis inhabité
Ana Maria Matute – Editions 10 x18

Découvrir un écrivain quand il a déjà une œuvre derrière lui, entrer dedans et, dés les premières pages, savoir que l’on voudra tout lire, tout découvrir, tout commander chez son libraire, sans qu’une seconde on ne se déprenne de cet inconnu si familier ; un être qui d’une certaine façon nous écrit. Où l’on reconnaît dans ce qu’il a de meilleur cet attachement à la littérature qui scelle tout.

Lire la suite

Rendez-vous est pris avec un gentleman…

Mis en ligne par

L’aiguille creuse
Maurice Leblanc – Editions Livre de Poche

Relire Arsène Lupin, c’est retrouver ses treize ans, retrouver ces heures lentes de la lecture et de l’adolescence. On y revient sur la pointe des pieds. Relire ce que l’on a le plus aimé est au moins aussi périlleux que donner rendez-vous à un premier amour.

Lire la suite