Menu de navigation

Maison d'écrivains (le Blog)

La vitesse des arbres immobiles… (suite 8)

Mis en ligne par

Shmuel T. Meyer
lors de sa résidence d’écriture ce printemps à la maison De Pure Fiction

J’ai failli oublier
Qu’au-dessus de ma tête il y avait le ciel le plus sauvage.
Je me suis réveillé.
Il devait être deux heures du matin.

Lire la suite

La vitesse des arbres immobiles… (suite 7)

Mis en ligne par

Shmuel T. Meyer
lors de sa résidence d’écriture ce printemps à la maison De Pure Fiction

Toutes les belles surprises me sont venues du ciel.

Lire la suite

La vitesse des arbres immobiles… (suite 6)

Mis en ligne par

Shmuel T. Meyer
lors de sa résidence d’écriture ce printemps à la maison De Pure Fiction

Cette vague indolente de chênes et cornouillers
Qui ne connait
Ni l’écume ni le ressac, ni la pitié
Moi

Lire la suite

La vitesse des arbres immobiles… (suite 5)

Mis en ligne par

Shmuel T. Meyer
lors de sa résidence d’écriture ce printemps à la maison De Pure Fiction

Ce jour-là, on avait pris la route avant le lever du soleil. Je frissonnais dans mes culottes courtes que l’on n’appelait pas encore short. Porte d’Italie, nous roulions vers l’Italie.

Lire la suite

La vitesse des arbres immobiles… (suite 4)

Mis en ligne par

Shmuel T. Meyer
lors de sa résidence d’écriture ce printemps à la maison De Pure Fiction

8 mai 2017 (librement inspiré par qui vous savez, l’immense génie d’Elsa, le méchant de Staline)
Il y avait la cohorte de la haine à l’haleine chargée
Le faux nez d’un Doriot, d’un Déat en veste de velours

Lire la suite
Page 6 sur 14« Début45678Fin »