Menu de navigation

Maison d'écrivains (le Blog)

Je ne parle pas le kituba…

Mis en ligne par

Arno Bertina
lors de sa résidence d’écriture à la maison De Pure Fiction pour son prochain récit aux éditions Verticales

Si elles n’écrivent pas, peut-être pourront-elles se confier… ? Mais je ne parle pas le kituba, malheureusement. Ce sera donc en français, nous avons cette langue en commun.

Lire la suite

Tendre l’oreille et décrire ce que l’on voit…

Mis en ligne par

Arno Bertina
lors de sa résidence d’écriture à la maison De Pure Fiction pour son prochain récit aux éditions Verticales

Impossible d’arriver avec mes repères, notre façon française de vivre la famille, d’en faire ou non une valeur, d’en faire ou non la boussole de notre vie intérieure,

Lire la suite

L’impression d’être dans un roman d’effroi…

Mis en ligne par

Arno Bertina
lors de sa résidence d’écriture à la maison De Pure Fiction pour son prochain récit aux éditions Verticales

Elles sont électrisées comme des ados françaises sur le point de sortir alors qu’elles savent les violences parfois terrifiantes auxquelles la nuit les expose, ou les livre,

Lire la suite

Le vert fait comme un baume…

Mis en ligne par

Sophie Divry
lors de sa résidence d’écriture à la maison De Pure Fiction

Vert, verdure, branches, fleurs, fossé. Vieux champs, petites feuilles, herbe courte. Soleil sur plantes, champ sur pierres, lichen sur velours, et vert sur jaune, et taches de rouge aussi.

Lire la suite

Ce que les cailloux donnent de bon…

Mis en ligne par

Sophie Divry
lors de sa résidence d’écriture à la maison De Pure Fiction

Puisqu’il doit rester encore un moment, il est bon de dire « plateau calcaire », « chênes verts », « filet anti-chevreuil » (et non plus biche), « bois de chauffe », « pinson » (et non plus moineau).

Lire la suite