Menu de navigation

Maison d'écrivains (le Blog)

Ce sont mes amours que le vent emporte ?

Mis en ligne par

Rien
Emmanuel Venet – Editions Verdier

Après ma première lecture de « Rien », réalisant que comme le narrateur, le héros, le meilleur ami du narrateur quoi qu’il s’en défende, et tous les autres personnages du roman, réalisant donc que comme eux j’avais raté et ma vie amoureuse et ma vie professionnelle, ma vie tout court donc, je me suis demandée si la meilleure manière de rater ma mort serait de l’attendre ou de la provoquer…

Lire la suite

L’odeur universelle de la faiblesse humaine…

Mis en ligne par

Suite Indienne – Paul Théroux – Editions Grasset

Le simple fait de ne pas connaître un paysage justifie d’aller à sa rencontre, mais il est des cultures entre lesquelles la rencontre à l’aveugle provoque une démolition de l’être quand ce n’est pas sa destruction. Ainsi en est-il pour Paul Theroux, écrivain voyageur, incarnation d’un Occident en quête de rédemption et qui découvre à ses dépens une Inde des bas fonds, inquiétante, violente, à des années lumière des clichés touristiques. Trois contes cruels, ironiques, implacables, illustrent ce ratage inéluctable et… tragique.

Lire la suite

J’habite en moi comme dans un train qui roule

Mis en ligne par

Train de nuit pour Lisbonne – Pascal Mercier – Editions 10/18

Il est des romans qui ouvrent d’inépuisables vagabondages. Tant ils sont foisonnants, intenses, rhapsodiques. Tant l’intelligence, l’érudition de l’auteur se glissent clandestinement dans les plis intimes de la fiction. Tant l’ambition des intrigues capte notre attention comme la mangrove le carbone. A très haute température ce dernier devient diamant. C’est ce qu’il se passe avec Train de nuit pour Lisbonne, roman polymorphe magistralement maîtrisé. 

Lire la suite

L’honneur ensablé sous les mots…

Mis en ligne par

En vieillissant les hommes pleurent – Jean-Luc Seigle
Editions Flammarion

Finalement c’est un roman sur le temps. Le temps qui avance ou bascule, qui fige ou qui détruit, maquille ou bien dessille, qui dicte des testaments, muets ou parlés, le temps des commencements. C’est d’ailleurs un roman que rythme le temps. Six actes enclos entre le lever d’un jour et celui du lendemain pour raconter l’implosion d’un père. Et un épilogue pour dire sa rédemption, cinquante ans plus tard, par la grâce de la voix du fils, ouvert à la vie grâce aux livres. C’est donc aussi un roman sur la littérature.

Lire la suite

L’homme est au cœur de tout, avant Dieu…

Mis en ligne par

Parle-leur de batailles,  de rois et d’éléphants – Mathias Enard –
Editions Babel

C’est à Kipling qu’un saddhu du nord de l’Inde confia le secret. Tu veux des lecteurs ? Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants. Et n’omets pas de leur parler d’amour. Car en matière d’histoires ce sont tous des enfants. Mathias Enard a reçu cinq sur cinq le vieux sage squelettique et blanc de cendres.

Lire la suite
Page 1 sur 212