Menu de navigation

Maison d'écrivains (le Blog)

J’ai arraché la Russie de ton cœur

Mis en ligne par

La confrérie des moines volants – Metin Arditi
Editions Actes Sud
Des purges staliniennes à la Russie d’aujourd’hui, Metin Arditi nous envoûte dans un voyage qui entrelace l’art et le sacré, la filiation et la transmission. Le contrat du père au fils dans le non dit de la chaine filiale, si chère à l’auteur.
Lire la suite

Remonter la Marne avec J.P. kauffmann

Mis en ligne par

Remonter la Marne – Jean-Paul Kauffmann – Editions Fayard

Ma passion pour Jean-Paul Kauffmann a eu raison de ce titre si peu engageant. Entre grande guerre, taxis célèbres et paysages austères, remonter la Marne ne donne pas forcément à rêver. Je pensais impossible de trouver l’enchantement de la lumière des pins des Landes et la poésie du crapaud bleu de La maison du retour, mais que nenni remonter la Marne avec Jean-Paul Kauffmann est un bonheur inoubliable.

Lire la suite

Une nuit douce et bousculée, émerveillée et questionnée

Mis en ligne par

Petites scènes capitales – Sylvie Germain
Editions Albin Michel

Je me suis endormie à cinq heures du matin ne pouvant lâcher la main de Lili-Barbara que Sylvie Germain  m’avait donnée en me couchant. C’est ébouriffée, le souffle coupé et le cœur étreint que je sors de la lecture cette nuit de Petites scènes capitales.

Lire la suite

La transparence absolue est-elle solitude absolue ?

Mis en ligne par

L’invention de nos vies – Karine Tuil – Editions Grasset
Ce roman est le roman de l’entre-deux ,
Entre deux identités,
Entre deux cultures,
Femme entre deux hommes
Homme entre deux femmes,
Entre deux continents, entre deux pays,
Entre amour et violence,
Lire la suite

C'est majuscule et merveilleux…

Mis en ligne par

Trois légendes – Richard Millet – Editions Pierre Guillaume de Roux

Si vous aimez la littérature, celle qui vous entraîne vers Balzac et Proust, lorsque vous vous régalez d’un style digne de ce nom, alors précipitez vous sur Trois légendes de Richard Millet.
Il s’agit bien là de littérature et non de lecture, rien qui ressemble à un roman dont on tournerait les pages pour en connaitre l’issue, mais un plaisir a nul autre pareil à savourer dans une langue que l’on ne maitrise quasiment plus et dans laquelle Richard Millet nous plongeons en nous émerveillant. On se prendrait à se croire lettré ! Envouté par ces légendes qui ressemblent à des contes, dans le pays de l’enfance et de l’éternité.

Lire la suite
Page 5 sur 512345